Jim Prentice promet de redresser l’économie albertaine coûte que coûte

EDMONTON – Le premier ministre de l’Alberta, Jim Prentice, affirme que ses concitoyens peuvent compter sur lui: il a la ferme intention de respecter sa promesse de redresser l’économie de la province.

Le politicien a soutenu, vendredi, que ceux qui le connaissent bien savent qu’il a la réputation de tenir parole et de faire progresser les choses.

Il a affirmé que c’est clairement le cas à l’heure actuelle, puisque son gouvernement vient de déposer un budget prévoyant des augmentations de taxes et de tarifs qui n’épargnent pratiquement personne.

Ces hausses s’inscrivent dans le cadre d’un plan sur plusieurs années visant à protéger la capacité de dépenser de l’Alberta à une époque où les fluctuations des prix du pétrole se multiplient.

Certains des prédécesseurs de M. Prentice, qui étaient également des progressistes-conservateurs, avaient tenu des propos s’apparentant à ceux de l’actuel premier ministre albertain sans que des changements notables n’aient pu être observés.

Cette stagnation était auparavant masquée par les gigantesques surplus générés par les industries pétrolière et gazière. Or, selon Jim Prentice, l’Alberta ne peut désormais plus compter sur cette manne.

Laisser un commentaire