Journée mondiale des droits des consommateurs: la téléphonie mobile ciblée

MONTRÉAL – À l’occasion de la Journée mondiale des droits des consommateurs, en ce 15 mars, Option consommateurs presse les gouvernements d’améliorer les règles dans le secteur de la téléphonie mobile.

Selon l’organisme de défense des droits et intérêts des consommateurs il faut rapidement «assainir» ce secteur.

Option consommateurs estime que l’absence d’une réelle concurrence dans la téléphonie mobile au Canada a un impact à la hausse sur les tarifs.

L’organisme admet par ailleurs que, dans son discours du Trône, le 16 octobre dernier, le gouvernement fédéral a annoncé la mise en place de nouvelles mesures qui sont avantageuses pour les consommateurs. Par exemple, le seuil maximal sur les frais d’itinérance à l’étranger a été fixé à 100 $ et la durée des contrats est passée de trois ans à deux ans.

Pour améliorer les pratiques commerciales dans ce secteur, Option consommateurs formule des recommandations. Il faut notamment fournir aux consommateurs un accès fiable à des coûts abordables, leur proposer des contrats équitables, rédigés dans un langage clair, et leur donner un droit de regard sur la façon dont leurs renseignements personnels sont utilisés dans ce secteur.

Les commentaires sont fermés.

Bonjour,

Auteur du blog Plus Mince Plus Jeune (www.plusminceplusjeune.org), je me permets de vous présenter mon tout premier livre numérique publié aujourd’hui samedi 15 mars, à l’occasion de la journée mondiale des droits des consommateurs. Disponible sur mon blog par téléchargement, cet ebook de 45 pages s’intitule « Electrosensibilité et ondes électromagnétiques : Quelles conséquences sur notre santé ? ».

Face aux différentes incohérences et études contradictoires concernant les conséquences des ondes électromagnétiques sur notre santé, j’ai décidé de m’y intéresser, pour sortir un ebook complet sur les effets des appareils émetteurs d’ondes sur notre organisme. J’ai souhaité également donner une visibilité à l’électrosensibilité, qui est une maladie encore trop peu connue, alors qu’elle toucherait entre 4 et 10% de la population française.

Ralph