Juripop offre des séances de consultation gratuites avec un avocat dans le métro

MONTRÉAL – Pour une deuxième année consécutive, la clinique juridique Juripop offrira des séances de consultation gratuites avec un avocat ou un notaire dans le métro de Montréal.

Tous les lundis du mois de février, une vingtaine de professionnels bénévoles s’installeront de midi à 18 h à la station Berri-UQÀM.

Ceux et celles qui souhaiteront obtenir des conseils juridiques pourront consulter ces spécialistes pendant une période de quinze minutes.

Cette démarche s’inscrit dans le cadre du premier Mois de la justice, qui est présenté en partenariat avec la Chambre des notaires, notamment.

Plusieurs autres activités — dont la tenue d’un colloque, l’organisation de cliniques juridiques spécialisées et la diffusion d’une émission de télévision sur les ondes de MAtv — sont également prévues pour offrir un temps de réflexion sur l’amélioration de l’accès à la justice.

Dans le cadre de ce Mois de justice, le président de Juripop, Marc-Antoine Cloutier, souhaite également inciter les avocats et notaires à consacrer deux heures par semaine à un organisme local afin de faire progresser l’accessibilité de l’information juridique.

«Depuis sa création, Juripop souhaite intégrer le quotidien des gens afin d’être présent là où les besoins se font le plus sentir», note-t-il.

«Aller dans le métro pour rencontrer un avocat ou un notaire, pour nous c’est le symbole même de l’accès à la justice, précise Me Cloutier en entrevue. On va là où les gens sont pour qu’ils puissent nous poser leurs questions.»

Le service était tellement populaire l’an dernier que sur les 2000 personnes qui se sont présentées seules 500 ont effectivement pu obtenir le service, faute d’effectifs. Juripop a prévu augmenter le nombre de professionnels sur place cette année afin de répondre à la demande.

La plupart des demandes étaient liées au droit de la famille, aux soins en fin de vie, aux questions de succession et au droit du travail, mentionne Me Cloutier.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.