Kathleen Wynne préoccupée par le cannabis médicinal consommé en vaporisateur

MISSISSAUGA, Ont. – La première ministre de l’Ontario Kathleen Wynne dit qu’elle «aurait un problème» à ce que quelqu’un consomme du cannabis médicinal en vaporisateur à côté d’elle dans un cinéma.

Le gouvernement libéral a affirmé cette semaine qu’il considérait reculer sur certaines exemptions accordées aux utilisateurs de cannabis pour des fins médicinales à la loi sur les cigarettes électroniques — des dispositions qui ne sont même pas encore en vigueur.

La volte-face survient seulement un jour après que la dérogation eut été rendue publique.

Le gouvernement a discrètement permis aux consommateurs de cannabis médicinal d’être exemptés des règles sur les cigarettes électroniques, qui interdisent leur utilisation partout où les cigarettes traditionnelles sont proscrites.

À Mississauga, samedi, où Mme Wynne prononçait un discours à un conseil du Parti libéral de l’Ontario, elle s’est fait demander comment elle se sentirait si quelqu’un consommait le cannabis en vaporisateur à côté d’elle, par exemple dans une salle de cinéma.

Elle a répondu que cela la dérangerait et qu’elle comprenait les inquiétudes soulevées par la nouvelle. Le gouvernement retournera donc «à la table à dessin», a-t-elle assuré.

Laisser un commentaire