La CAQ mise sur une équipe de pub imbattable pour former un gouvernement majoritaire

QUÉBEC – Malmenée dans les sondages, la Coalition avenir Québec (CAQ) mise toutefois sur une équipe «imbattable» en publicité pour former un gouvernement majoritaire à l’issue d’un éventuel scrutin cet automne.

Mieux financé qu’à la dernière campagne électorale, le parti a pu embaucher des spécialistes, «parmi les meilleurs créateurs de publicités», selon François Legault, qui compte aussi sur son programme pour remonter dans la faveur populaire. Il n’a pas été possible toutefois de connaître le nom de l’agence de publicité qui s’occupe de la campagne de la CAQ. Le porte-parole du chef caquiste, Jean François Del Torchio, n’a pas voulu dévoiler le nom de l’entreprise choisie, et a dit ne pas être au courant du contenu de la campagne.

«J’ai très hâte de montrer notre publicité, je pense que ça va frapper l’imaginaire, ça va surprendre et ça va se distinguer de ce qu’offrent les deux vieux partis (le PQ et le PLQ)», a assuré le chef caquiste dans une entrevue vendredi.

À l’aune de sa longue expérience dans l’entreprise privée, notamment à titre de grand patron d’Air Transat, il a dit que son équipe de publicitaires est «imbattable».

«Ça va décoller», a-t-il lancé avec humour, en référence à la compagnie aérienne qu’il a contribué à fonder et qu’il a dirigée. «Je suis très fier, (ce sont) des gens qui ont gagné des prix pour les meilleures pubs au Québec, donc on est très avancé.»

Même si la CAQ peine à récolter des dons provenant du financement populaire, elle bénéficie de la nouvelle formule de financement public des partis par l’État. Ses coffres sont donc mieux garnis qu’au début de sa première campagne électorale en 2012, ce qui lui permet d’investir davantage en publicité, a expliqué M. Legault.

Ainsi outillé, en plus de son programme axé entre autres sur le Projet Saint-Laurent et sa révision de la fiscalité des familles, François Legault soutient demeurer «très optimiste»: il entend former le prochain gouvernement, en dépit des résultats anémiques de la CAQ dans les récentes enquêtes d’opinion, troisième et en baisse.

«Moi, je vise sincèrement un gouvernement majoritaire de la Coalition avenir Québec.»

Il a rappelé que son parti avait gagné neuf points à l’issue de la campagne électorale en 2012 par rapport aux résultats des sondages.

La CAQ a par ailleurs accéléré ses préparatifs électoraux, entre autres la sélection des candidats. François Legault a assuré que son équipes de candidats se compare à celle de 2012, et même qu’il y a une «petite amélioration».

«Il y a des candidats qui s’ajoutent, de très grande qualité», a-t-il fait valoir.

Il a déjà désigné 90 candidats sur les 125 nécessaires pour couvrir tout le territoire du Québec. Les 35 manquants seront retenus au cours des prochains jours.

«Je suis en train de finaliser les entrevues», a-t-il précisé.

La Coalition avenir Québec tiendra par ailleurs lundi un caucus spécial à Lac-Mégantic, pour avancer dans ses préparatifs électoraux.

Le parti veut ainsi encourager la communauté méganticoise affectée par la catastrophe ferroviaire de juillet et garder l’attention du Québec sur la reconstruction qui reste à faire, a dit M. Legault.

Les plus populaires