La FDA veut interdire la caféine en poudre

WASHINGTON – La puissante Food and Drug Administration des États-Unis veut mettre fin à la vente de poudre de caféine pure, un produit si puissant que même une petite dose peut se révéler mortelle.

La FDA a lancé un premier avertissement aux consommateurs cet été, dans la foulée de la mort d’un adolescent de l’Ohio.

Certains grands détaillants ont depuis cessé d’offrir la substance, mais elle encore disponible en ligne ou chez certains détaillants. Une cuillère à thé de poudre contient autant de caféine que 25 tasses de café.

La caféine en poudre est habituellement vendue comme complément alimentaire et elle échappe à toute réglementation, contrairement à la caféine ajoutée aux aliments. Comme la FDA n’a pas le pouvoir de simplement ordonner son retrait des étagères, l’agence fédérale américaine est à compiler un dossier judiciaire contre ceux qui en font le commerce pour les convaincre d’y renoncer.

Un commissaire adjoint de la FDA a déclaré à l’Associated Press qu’il est «intrinsèquement irresponsable» d’offrir sur le marché un produit aussi dangereux. Il a ajouté que l’agence explorera toutes les avenues juridiques qui s’offrent à elle pour s’attaquer à ceux qui continuent à en vendre.

La FDA ajoute que les consommateurs ne réalisent probablement pas qu’ils ont affaire à un produit chimique pur, et que la différence entre une quantité sécuritaire et un dose mortelle est infime.

Les symptômes d’une surdose de caféine en poudre incluent un rythme cardiaque rapide ou irrégulier, des convulsions, des vomissements, des diarrhées et la confusion.

Les plus populaires