La FPJQ souligne la Journée de la liberté de presse et fait appel à la vigilance

MONTRÉAL – En cette Journée mondiale de la liberté de presse, la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) tient à rappeler l’importance de cette liberté non seulement pour les médias mais aussi pour la population.

La présidente de la FPJQ, Lise Millette, souligne qu’il ne faut jamais tenir pour acquis cette liberté d’expression et le droit du public à l’information.

Elle estime qu’il faut constamment demeurer vigilant, parce que les freins à la libre circulation de l’information sont nombreux. Mme Millette explique que les entraves à la liberté d’expression et de presse sont multiples, même au Québec, où des groupes de tous les milieux veulent parfois contrôler l’information.

La FPJQ vient de lancer une plateforme web pour récolter et publier ces entraves à la liberté de presse. Tous les journalistes du Québec qui rencontrent des problèmes à effectuer leur travail sont invités à participer.

On leur demande de signaler tout refus d’enregistrement, toute expulsion d’un lieu public, tout acte d’intimidation et toute menace.

Une équipe de vérification se chargera de traiter les cas reçus.