La GRC analyse des enveloppes suspectes reçues au Manitoba

WINNIPEG – La Gendarmerie royale du Canada (GRC) enquête sur des enveloppes suspectes ayant abouti dans cinq tribunaux du Manitoba.

Les policiers ont été alertés pour la première fois mercredi. Ils ont alors été dépêchés à la cour de Thompson, où deux membres du personnel, qui avaient manipulé et ouvert une large enveloppe, éprouvaient des troubles respiratoires.

De plus, selon le commissaire adjoint de la GRC Kevin Brosseau, ces gens éprouvaient une sensation de brûlure aux yeux et à la gorge.

Ces personnes ont été traitées sur place et n’ont pas eu besoin de se rendre à l’hôpital.

M. Brosseau a précisé que le bâtiment avait été évacué et qu’une alerte visant les autres tribunaux la province avait été diffusée.

Des enveloppes similaires ont été découvertes dans les tribunaux de Winnipeg, Brandon, Morden et Minnedosa.

Elles n’ont pas été ouvertes et elles font l’objet de tests. Des examens préliminaires laissent penser qu’elles ne renferment rien de toxique ni de nuisible.

Le commissaire adjoint a soutenu qu’il ne croyait pas que le grand public soit en danger.

Laisser un commentaire