La lanceuse de javelot centenaire Florence Storch meurt à 102 ans en Alberta

HANNA, Alta. – Une fougueuse Albertaine centenaire qui avait fait les manchettes en participant à des compétitions de lancer du javelot est décédée. Florence Storch était âgée de 102 ans.

Une notice nécrologique indique qu’elle est morte mercredi à Hanna, en Alberta, où elle habitait dans une résidence pour personnes âgées.

Mme Storch avait raconté en entrevue qu’elle avait eu la piqûre pour le lancer du javelot alors qu’elle avait déjà célébré son 90e anniversaire, quand elle a aidé à l’organisation de Jeux du Canada pour les 55 ans et plus dans sa ville de résidence.

Quand elle a réalisé que personne ne s’était inscrit dans ce sport, elle avait écrit son nom sur la liste de participants.

Elle a gagné plusieurs médailles et a été pendant longtemps l’athlète la plus âgée à participer aux Jeux.

Elle a continué à pratiquer ce sport bien après son 100e anniversaire de naissance, même si elle devait garder une main sur sa marchette tout en lançant le javelot de l’autre.

Lors des Jeux en 2014, dans la région d’Edmonton, Mme Storch avait décroché la médaille d’argent à l’âge de 101 ans. Elle était l’une des deux femmes à participer à la compétition de lancer du javelot dans la catégorie des 85 ans et plus, mais elle avait été battue par sa compétitrice un peu plus mobile âgée de 87 ans.

Entourée par les caméras de télévision, la merveille aux cheveux blancs ne souhaitait pas attirer l’attention et était simplement heureuse d’être sur la surface de compétition.

«C’est mieux que d’être assise dans ma chambre à ne rien faire», avait-elle déclaré.

Mme Storch a travaillé comme enseignante en campagne, pratiquant souvent des sports avec ses élèves. Elle est ensuite devenue l’épouse d’un fermier et elle a élevé trois garçons.

Le service funèbre aura lieu le 1er novembre, à Hanna.