La marijuana nuirait à la mémoire à long terme des adolescents

MONTRÉAL – Les adolescents qui sont de grands consommateurs de marijuana présentent des problèmes de mémoire à long terme au début de l’âge adulte, démontre une étude réalisée par des chercheurs de l’université américaine Northwestern.

Ces adolescents avaient fumé de la marijuana quotidiennement pendant environ trois ans.

Leur performance lors d’un test de mémoire à long terme a été inférieure d’environ 18 pour cent à la performance de jeunes n’ayant jamais consommé de marijuana.

Les scientifiques ont notamment constaté que l’hippocampe de ces jeunes — une structure du cerveau qui est essentielle à la mémoire à long terme — était déformé. Plus les jeunes consommaient de la marijuana depuis longtemps, plus leur hippocampe était déformé.

Les anormalités et les problèmes de mémoire ont été constatés au début de la vingtaine, environ deux ans après que les jeunes aient cessé leur consommation de marijuana.

Les conclusions de cette étude sont publiées dans le journal médical Hippocampus.

Laisser un commentaire
Les plus populaires