La ministre de la santé dit que Vancouver devrait fermer ses magasins de pot

SURREY, C.-B. – La ministre de la Santé Rona Ambrose dit que la ville de Vancouver devrait considérer fermer les dispensaires de marijuana illégale plutôt que de chercher à les réglementer.

Mme Ambrose a dit aux journalistes, lors d’un événement sur un autre sujet à Surrey, en Colombie-Britannique, que la ville devrait repenser ses plans visant à discuter de la réglementation des magasins de marijuana lors de son prochain conseil municipal.

Ses commentaires viennent un jour après qu’elle eut envoyé une lettre assez dure au maire de Vancouver, Gregor Robertson, l’avertissant que de «normaliser» la marijuana va augmenter l’usage et la toxicomanie, spécialement chez les jeunes.

Les employés municipaux vont présenter mardi un rapport au conseil municipal recommandant la réglementation de la prospère industrie du «pot médical», dont la création d’un permis au coût de 30 000 $ et l’obligation pour les magasins d’être à plus de 300 mètres des écoles.

Le conseiller municipal Kerry Jang a déclaré que les lois restrictives du gouvernement fédéral ont forcé la ville à agir et que les nouvelles règles sont conçues spécifiquement pour éviter que les enfants y soient exposés.

Mme Ambrose n’a pas voulu dire ce que son gouvernement prévoit faire si Vancouver va de l’avant avec sa nouvelle réglementation.

(CKNW)

Commentaires
Laisser un commentaire