La PM de l’Ontario reste avare de détails sur une vente d’actifs du gouvernement

TORONTO – Les libéraux de l’Ontario prévoient tirer 3 milliards $ de la vente de certains actifs du gouvernement, mais la première ministre Kathleen Wynne affirme qu’il est trop tôt pour annoncer ce qui pourrait être vendu.

Les libéraux souhaitent «optimiser» la valeur d’Ontario Power Generation (OPG), d’Hydro One et de la société des alcools LCBO, ce qui pourrait se faire en invitant des régimes de retraite à investir dans ces agences, qui demeureraient alors propriété du gouvernement.

Mais les néo-démocrates craignent une liquidation des actifs provinciaux et affirment que le gouvernement prévoit vendre la totalité ou une partie de la LCBO et des compagnies d’électricité.

Mme Wynne, elle, répond qu’elle attend les recommandations d’un comité consultatif à ce sujet et qu’elle ne peut donner davantage de détails.

Le néo-démocrate Peter Tabuns rappelle que la plateforme électorale des libéraux indiquait qu’ils prévoyaient tirer 3,15 milliards $ de la vente d’actifs, de sorte qu’ils devraient être au courant de ce qu’ils obtiendraient grâce à la vente de la LCBO, d’OPG ou d’Hydro One.

Le chef progressiste-conservateur par intérim, Jim Wilson, estime pour sa part que la vente d’une partie des agences provinciales pourrait permettre de financer des services ou de réduire le déficit, mais il ajoute que le gouvernement devrait demeurer actionnaire majoritaire dans tous les cas.

Les plus populaires