La salle de nouvelles du Halifax Chronicle Herald en grève

HALIFAX – Une vingtaine d’employés du plus grand quotidien indépendant du Canada ont manifesté samedi à Halifax, au premier jour d’une grève.

Le syndicat représentant 61 employés du Halifax Chronicle Herald affirme que le débrayage a commencé à minuit et une minute, dans la nuit de vendredi à samedi. Plus tôt dans la semaine, les négociations ont échoué.

Les employés étaient vêtus de tuques et de pantalons de neige sur les piquets de grève, samedi matin, alors que les températures sont descendues à -15 degrés, en tenant compte du refroidissement éolien.

Le vice-président du syndicat, Frank Campbell, a indiqué que 18 avis de licenciement ont été remis samedi, à des photographes, des infographistes et des employés de soutien, et que l’équipe juridique du syndicat cherchait à déterminer si l’entreprise a le droit de poser un tel geste durant une grève.

Le Halifax Chronicle Herald cherche à réduire les salaires, à allonger les heures de travail, à modifier le régime de retraite et à mettre jusqu’à 18 employés à pied pour s’adapter aux défis qui se dressent devant le secteur des journaux en Amérique du Nord.

Dans un communiqué envoyé samedi matin, le directeur du Herald, Ian Scott, a affirmé que les compromis n’étaient jamais faciles à avaler, mais que l’industrie était ébranlée par les nouvelles en ligne et le déclin des revenus de la publicité.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.