La santé cardiaque commence à décliner dès l’enfance

MONTRÉAL – La santé cardiaque commence à décliner dès l’enfance, en raison de mauvaises habitudes de vie acquises très jeune, affirment des chercheurs américains.

Les scientifiques de l’université Northwestern, à Chicago, ont étudié un peu moins de 9000 enfants âgés de 2 à 11 ans.

Au niveau de l’alimentation, ils ont constaté que moins de 1 pour cent des enfants présentaient quatre ou cinq des cinq composantes d’une alimentation saine (à savoir une faible consommation de sel et de boissons sucrées, et une forte consommation de grains entiers, de poisson, et de fruits et légumes).

Moins de 10 pour cent des enfants consommaient les quantités quotidiennes recommandées de fruits et légumes, de poisson et de grains entiers, tandis que 90 pour cent consommaient trop de sel ou de calories provenant de boissons sucrées.

Environ 30 pour cent des enfants souffraient d’embonpoint ou d’obésité, contre 40 pour cent qui présentaient des taux de cholestérol jugés acceptables ou pauvres.

En revanche, 88 pour cent des enfants avaient une pression artérielle normale.

Les conclusions de cette étude sont publiées par le journal médical Circulation: Cardiovascular Quality and Outcomes, qui est publié par l’American Heart Association.

Laisser un commentaire