La Société Saint-Jean-Baptiste remet son prix Maurice-Richard à Robert Sirois

MONTRÉAL – La Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal a remis son prix Maurice-Richard à l’ancien joueur de hockey de la Ligue nationale, Robert Sirois.

Des membres de la famille Richard et l’ancien premier ministre Bernard Landry, entre autres, ont assisté à la cérémonie vendredi soir à la Maison Ludger-Duvernay, à Montréal.

Outre sa carrière de hockeyeur, Robert Sirois a publié en 2009 le livre «Le Québec mis en échec», qui traite de la discrimination envers les Québécois et les francophones au sein de la Ligue nationale.

Il est aussi le directeur général de la Fondation Équipe-Québec qui promeut la participation du Québec aux grandes compétitions internationales dans toutes les disciplines sportives. M. Sirois a profité de la cérémonie pour annoncer le lancement d’une pétition qui sera déposée à l’Assemblée nationale, pour la participation du Québec à ces compétitions.

Robert Sirois a précisé que son initiative n’est pas politique, mais patriotique. Il dit souhaiter depuis toujours la reconnaissance d’une équipe nationale du Québec dans toutes les disciplines sportives.

Quant au président de la Société Saint-Jean-Baptiste, Maxime Laporte, il a soutenu que Robert Sirois est un peu pour le monde du sport québécois ce qu’était Émile «Butch» Bouchard pour Maurice Richard: un défenseur de très haut niveau.

Le prix Maurice-Richard créé en 1979 compte une liste impressionnante de récipiendaires, dont Mario Lemieux, Bruny Surin, Sylvie Fréchette, Pierre Harvey et Gaétan Boucher.