LA SQ cible un réseau d’importation de tabac relié à la mafia et aux autochtones

MONTRÉAL – Une vaste opération policière a porté un dur coup à la contrebande de tabac liée à la mafia italienne et le crime organisé autochtone, mercredi matin, dans la région de Montréal. Le montant de la fraude est évalué à 30 millions $.

Au total, 35 personnes étaient visées par un mandat d’arrestation. De ce nombre, 28 avaient été arrêtées mercredi avant-midi, dont Nicola Valvano, qui serait l’une des têtes dirigeantes du réseau et membre de la mafia italienne de Montréal.

L’enquête démontrerait que la mafia achetait le tabac aux États-Unis avant de l’importer illégalement au Canada. Les bandits passaient par le poste frontalier de Lacolle ou le territoire d’Akwesasne, puis, vendaient la marchandise à des usines illicites de la réserve autochtone de Kahnawake.

Plus de 400 policiers ont participé à cette opération, en plus d’employés de l’Agence des services frontaliers du Canada.

Les policiers ont saisi plus de 40 000 kg de tabac valant 7 millions $ sur le marché noir, près de 450 000 $ en argent comptant provenant des transactions illicites, plus de 1300 plants de cannabis et un pistolet 9 mm.