La veuve du soldat mort en exercice à Petawawa remercie le pays et l’armée

PETAWAWA, Ont. – La famille d’un soldat des Forces armées canadiennes, décédé lorsque son véhicule blindé léger s’est renversé, remercie le pays pour son soutien.

La veuve du lieutenant-colonel Daniel Bobbitt, Monica, soutient que son mari adorait son travail et qu’il était honoré de commander le deuxième régiment de la Royal Canadian Horse Artillery, basé à Petawawa, en Ontario.

M. Bobbitt a été tué mercredi durant un exercice militaire à la base de Wainwright, en Alberta, lorsque le véhicule dans lequel il prenait place, un VBL III, s’est renversé. Quatre autres soldats ont été blessés.

Mme Bobbitt affirme que sa famille est reconnaissante pour l’incroyable soutien qui lui vient de sa famille, de ses amis, de l’armée et du pays.

Les autorités militaires ont divulgué peu de détails sur l’accident, mais ils enquêtent.

M. Bobbitt a commencé sa carrière militaire en Nouvelle-Écosse. Il a été déployé en Bosnie, en Afghanistan et a été officier de liaison durant les inondations au Manitoba en 1997.

Selon son épouse, il était un mari, un père, un fils et un ami aimant et dévoué.

L’accident soulève de nouvelles inquiétudes au sujet du VBL III, un véhicule blindé lourdement armé à huit roues. Durant la mission canadienne en Afghanistan, quelques incidents similaires se sont produits. Le VBL III avait une utilité centrale durant cette mission.

Ce dernier incident survient alors que l’armée est en train d’investir un milliard pour améliorer la stabilité, l’armement et l’électronique de la flotte de VBL III.

Les plus populaires