La Ville de Québec souhaite des investissements fédéraux de 205 millions $

QUÉBEC – Le maire de Québec, Régis Labeaume, a invité lundi les chefs de partis et les candidats de sa région à prendre position sur des enjeux jugés prioritaires dans le cadre de la prochaine campagne électorale fédérale.

Il a évalué à 205 millions $ les investissements fédéraux nécessaires pour les projets du port, de l’aéroport, de l’Université Laval et de l’Institut national d’optique, une somme qu’il a qualifiée de «quasiment raisonnable». Il a averti que la Ville se réjouirait des réponses «seulement si elles sont très, très claires».

Une bonne part des investissements requis, soit 98 millions $, est destinée au port de Québec.

La Ville réclame notamment du gouvernement fédéral une participation financière de 62 millions $ pour la phase 1 du projet Beauport 2020, qui vise à doter le port de nouvelles infrastructures portuaires situées dans le secteur de Beauport.

Une contribution de 24 millions $ a été établie pour l’expansion des infrastructures de croisières et une autre de 12 millions $ est souhaitée pour la promenade portuaire du Foulon, le dernier segment de la promenade Samuel-De Champlain.

Le maire Labeaume demande par ailleurs au gouvernement fédéral de soutenir la candidature de l’aéroport de Québec quant à l’obtention d’un centre de prédédouanement.

Un montant de 30 millions $ est estimé pour la création de l’Institut nordique du Québec (INQ), qui regrouperait les expertises nordiques et arctiques du Québec dans un nouveau pavillon sur le campus de l’Université Laval.

Pour l’Institut national d’optique (INO), situé à Québec, la Ville réclame le renouvellement du financement de base fédéral de 50 millions $ sur cinq ans et une contribution additionnelle de 27,2 millions $ pour un plan d’expansion.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.