Lac-Mégantic: la vente de la MMA pour 17,24 M $ a été complétée aux États-Unis

PORTLAND, États-Unis – La vente de l’entreprise ferroviaire du Maine responsable du déraillement meurtrier de l’été dernier à Lac-Mégantic a été complétée, 10 mois après le désastre qui a coûté la vie à 47 personnes.

Le syndic de faillite Robert Keach et les parties impliquées ont conclu jeudi l’accord de 15,85 millions $ US (17,24 millions $ CAN) pour la vente de l’entreprise en faillite Montreal, Maine and Atlantic Railway (MMA). Une procédure canadienne séparée doit être complétée plus tard.

L’acheteur de la MMA, une filiale de la société new-yorkaise Fortress Investment Group, a décidé de changer le nom de l’entreprise, qui deviendra Central Maine and Quebec Railway. La nouvelle entreprise n’a pas l’intention de recommencer à acheminer du pétrole sur ses chemins de fer.

Le déraillement de l’été dernier à Lac-Mégantic était le pire accident ferroviaire à survenir au Canada en près de 150 ans. La catastrophe a attiré l’attention sur la nécessité de mieux sécuriser le transport de pétrole par train en Amérique du Nord.