L’accusé du meurtre d’une fillette et de son père a besoin d’autres évaluations

LETHBRIDGE, Alta. – Un homme accusé d’avoir tué une fillette de deux ans et son père en Alberta devra se soumettre à d’autres évaluations psychiatriques avant que l’on puisse déterminer s’il est apte à subir son procès.

Derek Saretzky, qui est âgé de 22 ans, est accusé du meurtre prémédité de Hailey Dunbar-Blanchette et de son père Terry Blanchette.

Il a comparu par vidéoconférence dans un tribunal de Lethbridge, en Alberta, jeudi matin.

La cour a appris que l’évaluation de 30 jours qu’il subissait n’était pas suffisante et qu’un mois additionnel serait nécessaire.

Derek Saretzky a été accusé en lien avec les deux meurtres le mois dernier, après que le corps de Terry Blanchette a été retrouvé dans sa résidence du sud-ouest de l’Alberta.

Le corps de la petite Hailey Dunbar-Blanchette a été découvert une journée plus tard dans un secteur rural. Une alerte Amber avait été lancée à son sujet partout dans l’Ouest canadien et même aux États-Unis.

Derek Saretzky fait aussi face à une accusation d’outrage au cadavre de la fillette. Il devra retourner en cour le 26 novembre.

Laisser un commentaire