L’adolescent montréalais radicalisé qui voulait quitter le pays s’est documenté

MONTRÉAL – L’adolescent montréalais de 16 ans qui est soupçonné d’avoir voulu quitter le Canada pour participer à des activités terroristes s’est alimenté de vidéos et d’articles de propagande djihadiste pendant plusieurs mois.

Selon un enquêteur de la GRC, qui a analysé le contenu du portable du jeune homme, sa radicalisation semble s’être intensifiée en mars 2014.

L’accusé aurait alors passé des nuits entières à lire des articles et à regarder des vidéos concernant le groupe armé État islamique.

Il aurait notamment visionné «Flame of Wars», un film très dur qui vante notamment les missions suicides.

Sept mois plus tard, l’adolescent a été arrêté pour le vol de 2000 $ dans un dépanneur.

Cet argent devait servir à acheter un billet d’avion pour la Syrie.

La défense a soutenu devant le tribunal que le fait de regarder ce genre de contenu sur Internet n’était pas automatiquement en lien avec le fait de passer à l’acte.

Le procès de l’adolescent se déroule en Chambre de la jeunesse à Montréal.

Laisser un commentaire