L’aéroport international de Saint-Jean rouvert après un appel à la bombe

SAINT-JEAN, – Un appel à la bombe à l’aéroport international de Saint-Jean, Terre-Neuve-et-Labrador, a forcé l’évacuation du salon des départs, et la fermeture de l’espace aérien pendant quelques heures.

L’annonce de la reprise des vols a été faite vers 23 h 30 (heure locale), plus de deux heures après l’alerte à la bombe.

Des applaudissements tièdes de passagers ont accueilli la nouvelle qu’ils pouvaient de nouveau procéder avec les procédures d’embarquement pour des vols de Porter et Westjet.

L’Autorité aéroportuaire a dit par communiqué être intervenue après que le vol 143 d’Air Canada partant de Saint-Jean pour se rendre à Ottawa, jeudi soir, eut été averti de la menace possible d’une bombe à bord alors que l’appareil quittait l’embarcadère.

L’organisation a indiqué que le Embraer 190 transportant 82 passagers et quatre membres d’équipage avait été ramené à l’embarcadère, et que tous les passagers étaient sortis sains et saufs.

La GRC et les pompiers sont aussi intervenus.

Vers 21 h 30 (heure locale), environ une douzaine de départs et d’arrivées étaient affectés par la fermeture.

La porte-parole Sara Norris a dit ignorer combien de personnes avaient été évacuées de l’aéroport.

Plus tôt, sur les réseaux sociaux, des passagers à bord d’avions sur le tarmac se plaignaient du manque d’information de la part des responsables de l’aéroport.