L’Alberta gèle les salaires de certains de ses fonctionnaires pour deux ans

EDMONTON – Le gouvernement albertain a annoncé mercredi qu’il gelait les salaires des gestionnaires et des fonctionnaires non syndiqués de la province pour deux ans alors que la province de l’Ouest subit les contrecoups de la chute vertigineuse des prix du pétrole.

Le ministre des Finances Joe Ceci a précisé que cette décision affectait 7000 employés de l’État et qu’elle permettrait d’économiser 57 millions $.

Il a ajouté que le gouvernement, qui doit composer avec un déficit budgétaire de plusieurs milliards de dollars en raison de la dégringolade des prix du pétrole, tente de dynamiser ses sources de revenu et de contrôler ses dépenses.

Au cours d’une conférence de presse, M. Ceci a fait valoir que le gouvernement néo-démocrate devait s’adapter à la réalité économique et qu’en agissant ainsi, il souhaitait maintenir la stabilité et protéger les emplois du secteur public.

Au cours des deux prochaines années, plusieurs conventions collectives viendront à échéance dans le secteur public, dont celles des enseignants et des infirmières.

La province doit payer des salaires de près de 25 milliards $ cette année, l’équivalent de la moitié des revenus de l’État albertain. Les salaires des ministres et des députés ont déjà été gelés jusqu’en 2019.

«Tous les Albertains savent que nous traversons une période difficile et je présume que lorsque les négociations vont débuter…la situation économique fera partie de nos discussions», a dit M. Ceci.

Laisser un commentaire