Lancement de la 7e campagne contre le cancer du sein avec Lise Dion

MONTRÉAL – La Société canadienne du cancer lance sa septième campagne «Mémo-mamo» visant à promouvoir le dépistage préventif du cancer du sein par la mammographie.

Fidèle à la tradition depuis sept ans, l’humoriste Lise Dion a repris son titre de porte-parole de l’événement.

Plus de 600 000 Québécoises sont déjà inscrites au Programme québécois de dépistage du cancer du sein. Or, quelque 400 000 femmes n’ont pas recours à la mammographie au Québec alors qu’elles sont admissibles au programme de dépistage gratuit, a soutenu Dominique Claveau, gestionnaire de programmes à la Société canadienne du cancer.

Mme Claveau a tenu à souligner que le porte-clés «Mémo-mamo» serait encore vendu cette année, mais il arborera un style différent. Si les deux perles qui s’y trouvent forment un beau bijou, elles démontrent aussi la différence entre la grosseur d’une bosse découverte dans un sein à un stade précoce et la grosseur au toucher, lorsque la femme peut s’en rendre compte pour la première fois.

Cette campagne de sensibilisation vise à encourager les Québécoises âgées entre 50 et 69 ans, sans antécédent familial, à passer une mammographie aux deux ans.

Elle se veut aussi une campagne de financement puisque tous les fonds amassés par la vente du porte-clés sont remis à la Société canadienne du cancer. L’argent amassé sert à la recherche, mais aussi aux campagnes de sensibilisation et de prévention du cancer du sein.

Le cancer du sein est le plus fréquemment diagnostiqué chez les femmes, mais le taux de survie est plus élevé s’il est détecté à temps.

Laisser un commentaire