L’athlète Clara Hugues a avoué avoir raté un test antidopage en 1994

MONTRÉAL – Clara Hugues, considérée comme l’une des plus grandes athlètes de l’histoire canadienne, a avoué sur CBC, la chaîne anglaise de Radio-Canada, avoir raté un test antidopage en 1994.

C’est la première fois que Clara Hugues parle de cet événement alors que son autobiographie sera lancée mardi au pays.

Un test antidopage avait détecté de l’éphédrine, un stimulant, en quantité supérieure aux normes permises, après les championnats du monde présentés en Sicile.

Mais l’ancienne athlète olympique soutient qu’elle ne sait pas comment de l’éphédrine s’est retrouvée dans l’échantillon qu’elle a fourni.

Mme Hugues a toujours pensé qu’il s’agissait d’une erreur du laboratoire ou peut-être d’un acte de sabotage.

À la fin de la saison de compétitions, Hughes avait alors reçu une suspension de trois mois. Elle avait décidé de garder cette information secrète.

Dans un communiqué émis dimanche soir, Cyclisme Canada affirme que Clara Hughes a communiqué avec l’organisme le 27 août dernier pour lui indiquer qu’elle allait publier le 8 septembre une biographie contenant notamment la révélation qu’elle avait commis une infraction antidopage non révélée.

«Clara Hughes a fourni à Cyclisme Canada une copie de l’extrait du manuscrit où elle révèle qu’elle avait testé positif à une substance proscrite en 1994, l’éphédrine, et où elle indique également que le directeur de l’équipe nationale de l’époque l’avait informée qu’il avait été prévenu par l’UCI (L’Union internationale de cyclisme) d’une sanction de trois mois», a indiqué l’organisation pan-canadienne .

Cyclisme Canada a rappelé qu’elle prône une divulgation «complète, juste et ouverte de toutes les infractions reliées au dopage».

Clara Hugues est l’unique athlète féminine canadienne à avoir remporté des médailles aux Jeux olympiques d’été et d’hiver.

En cyclsime, elle a participé aux Jeux olympiques d’été de 1996 à Atlanta, de 2000 à Sydney et de 2012 à Londres.

En patinage de vitesse longue piste, était des olympiques d’hiver de 2002 à Salt Lake City, de 2006 à Turin et enfin de 2010 à Vancouver .

Laisser un commentaire