L’audit du VG sur les dépenses des sénateurs a été payé par le budget régulier

OTTAWA – Le coût de production de 23,6 millions $ du rapport critique sur les dépenses des sénateurs n’est pas exceptionnel pour le bureau du vérificateur général, a assuré ce dernier.

Et ça n’a pas coûté plus cher à son bureau pour mener l’enquête de deux ans, qui a été payée par son budget régulier.

En entrevue avec La Presse Canadienne, M. Ferguson a expliqué en détails la répartition des coûts de l’audit.

Une partie de ces 23,6 millions $ auraient été dépensés, peu importe ce sur quoi les employés travaillaient, en salaires, services et loyer. Ces «coûts répartis» représentent la moitié de la facture totale.

En d’autres mots, le coût direct de l’audit se situe entre 11 et 12 millions $.

Ce montant ne sort pas de l’ordinaire pour la production d’un tel rapport par son bureau, a-t-il ajouté.

En général, les vérificateurs passent environ 1000 heures sur chaque sénateur en cause. Certains cas ont été plus complexes qu’ils s’y attendaient.

Il a aussi affirmé que son bureau avait sous-estimé combien de temps serait accordé à chaque dossier, mais qu’il avait fini «par devoir faire tout l’audit avec le budget régulier du bureau».

M. Ferguson a été critiqué pour le coût de l’audit, puisqu’il a seulement identifié 991 917 $ en remboursements illégaux sur 80 000 transactions, au cours des deux années de l’audit.

La Presse Canadienne a précédemment rapporté 977 000 $ de dépenses, n’ayant vu que des parties du rapport avant sa sortie officielle mardi.

Pour M. Ferguson, les Canadiens ne devraient pas simplement comparer directement la facture de 23,6 millions $ aux dépenses indues de moins d’un million $ pour juger de la valeur du rapport. Par exemple, un autre rapport récent, sur l’accessibilité des services en santé mentale pour les anciens combattants, n’a pas identifié d’économies que le gouvernement aurait pu faire et entraînera vraisemblablement des coûts pour régler les problèmes identifiés.

«Dans cet audit, puisque les gens peuvent voir combien ça a coûté, il y a une tendance naturelle à comparer le million de dollars aux 23,6 millions $», a fait valoir Michael Ferguson.

«C’est facile d’additionner ce que l’on a découvert et regarder le coût et faire cette stricte comparaison, mais je pense qu’il y a beaucoup plus derrière cela à prendre en considération.»

Laisser un commentaire