Le barreau du N-B va voter au sujet d’une faculté de droit chrétienne de la C-B

FREDERICTON – Le conseil du Barreau du Nouveau-Brunswick va voter vendredi pour décider s’il va permettre aux diplômés d’une faculté de droit controversée, proposée à Langley, en Colombie-Britannique, de pratiquer dans la province.

En juin dernier, le conseil a voté par la marge de 14-5 en faveur de l’accréditation du programme de l’Université Trinity Western.

Mais lors de l’assemblée générale en septembre, des membres du Barreau ont voté à 137 pour et 30 contre, adoptant ainsi une résolution demandant au conseil de renverser sa décision.

Cette résolution n’était pas contraignante pour le conseil, et il doit maintenant voter pour décider s’il annule sa décision originale.

L’université chrétienne exige que tous ses étudiants et son personnel signe une clause interdisant les relations entre personnes de même sexe, une entente qui a jeté la controverse partout au pays.

L’école conteste la décision du barreau de la Colombie-Britannique de ne pas accréditer ses diplômés et une demande de révision judiciaire est en cours en Nouvelle-Écosse.

Le barreau de cette dernière province a décidé de ne pas permettre aux diplômé de cette future faculté de droit d’être admis au programme du barreau à moins que l’université n’abandonne sa clause sur les relations entre partenaires de même sexe.

Les plus populaires