Le brise-glace accidenté Ann Harvey sera examiné par des plongeurs, jeudi

BURGEO, N.L. – Des plongeurs tenteront jeudi de constater et d’évaluer les dommages causés au brise-glace Ann Harvey, de la Garde côtière canadienne, qui a touché le fond mercredi matin, au sud de l’île de Terre-Neuve, et qui prend l’eau depuis.

Lors de l’incident, 26 membres d’équipage étaient à bord mais ils sont sains et saufs.

Le capitaine de la Garde côtière Jim Chmiel a affirmé qu’il n’y avait pas de danger que le navire coule. Il a toutefois ajouté que l’eau avait endommagé deux moteurs électriques mais que les pompes permettaient l’évacuation de l’eau de la salle des machines.

Le Ann Harvey a été remorqué par un autre navire de la Garde côtière, le Louis S. Saint-Laurent. Les plongeurs ont été héliportés sur les lieux.

L’enquête sur les causes de l’incident débutera lorsque le navire sera remorqué à Saint-Jean.

Commentaires
Laisser un commentaire