Le BST envoie une équipe pour enquêter sur le vraquier échoué à Beauharnois

BEAUHARNOIS, Qc – Le premier navire de la saison à emprunter la Voie maritime du Saint-Laurent s’est échoué près de Beauharnois, à environ 35 kilomètres au sud-est de Montréal.

Un porte-parole du Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a indiqué, vendredi, que le vraquier canadien CWB Marquis s’était échoué après avoir percuté un gros bloc de glace.

Le BST a dépêché une équipe d’inspecteurs sur les lieux, où le navire attend d’être remorqué.

Selon la Corporation de gestion de la Voie maritime du Saint-Laurent, le vraquier appartient à l’ancienne Commission canadienne du blé.

D’après un document publié plus tôt cette année par l’entreprise qui gère le navire, il transporte plus de 29 000 tonnes de minerai de fer du Labrador.

Le vraquier doit transporter à la fois des grains et du minerai de fer et jouer un rôle stratégique dans le système intégré de manutention des grains, d’après un communiqué publié l’automne dernier par la Commission canadienne du blé.

On ne sait pas encore si le navire a été endommagé.

Le départ du vraquier de l’écluse de Saint-Lambert, jeudi, a donné le coup d’envoi officiel de la 57e saison de navigation sur la Voie maritime du Saint-Laurent.

L’an dernier, 40 millions de tonnes de marchandises ont transité par la Voie maritime à travers le fleuve Saint-Laurent et les Grands Lacs.