Le BST poursuit son enquête sur l’écrasement d’avion qui a fait un mort

MONTRÉAL – Les enquêteurs du Bureau de la sécurité des transports (BST) poursuivent leur travail en vue de déterminer les causes et les circonstances de l’écrasement d’un petit avion monomoteur, lundi, près de l’aéroport de Mascouche, dans la région de Lanaudière.

Il était encore beaucoup trop tôt, mardi, pour avoir une idée de ce qui a pu se passer.

L’appareil, un Mooney M20k, s’est écrasé vers 17 heures, tuant le pilote, un homme de 40 ans.

Heureusement, son fils de neuf ans qui se trouvait aussi à bord, a survécu à ses blessures et repose maintenant dans un état stable à l’hôpital, où l’on ne craint pas pour sa vie.

Les enquêteurs sont demeurés sur place jusqu’à une heure du matin, dans la nuit de lundi à mardi, afin de recueillir autant d’éléments que possible, d’examiner l’épave de fond en comble et de prendre des photos avant que la tempête de neige ne débute.

Le gestionnaire du petit aéroport a également été interviewé.

Leur travail devait se poursuivre ce mardi et dans les prochains jours, notamment afin de recueillir toutes les données disponibles, réaliser d’autres entrevues et analyser l’historique du pilote et de l’entretien de l’appareil.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.