Le BST recommande des mesures de sécurité en vol pour les bébés et les enfants

WINNIPEG – Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) recommande que les aéronefs commerciaux soient dotés de dispositifs de retenue pour enfants adaptés aux bébés et aux jeunes enfants.

L’organisme indépendant préconise également que les transporteurs aériens effectuent un meilleur suivi de leurs voyageurs en bas âge.

La déclaration périodique du nombre de bébés et de jeunes enfants à bord des aéronefs — inexistante pour l’instant — permettra au BST d’«évaluer les risques et (de) relever les tendances émergentes liées au transport des bébés et des enfants».

Les recommandations faites lundi à Transports Canada découlent d’une enquête concernant un écrasement à Sanikiluaq, au Nunavut, en décembre 2012, qui avait fait une très jeune victime. Isaac Appaqaq, 6 mois, était installé sur les genoux de sa mère sans aucun dispositif de retenue ni ceinture de sécurité, au moment de l’accident qui lui a coûté la vie.

À la suite de son enquête, le BST a déterminé que le bimoteur Fairchild Metro exploité par Perimeter Aviation, qui tentait d’atterrir pour une seconde fois, avait effectué «une approche trop haute et une descente trop abrupte et trop vite» qui l’a mené a percuter le sol 160 mètres (525 pieds) au-delà du bout de la piste d’atterrissage.

Les deux membres de l’équipage et les six passagers adultes ont survécu, mais «ont subi des blessures allant de mineures à graves», selon le BST. Tous portaient leur ceinture de sécurité.

«En cas de forte turbulence, de décélération soudaine ou d’un écrasement comme celui dans l’événement en question, des études ont montré que les adultes ne sont pas assez forts pour protéger adéquatement un bébé qui voyage sur leurs genoux simplement en le tenant dans leurs bras, a expliqué Kathy Fox, présidente du BST. Tout comme dans les voitures, une ceinture de sécurité conçue pour un adulte ne convient pas pour retenir un enfant en bas âge.»

Le Bureau recommande donc que Transports Canada travaille avec l’industrie aérienne en vue de mettre au point des dispositifs de retenue d’enfant convenant à l’âge et à la taille des bébés et des jeunes enfants et en oblige l’utilisation.

«Nous estimons que les bébés et enfants en bas âge ont droit au même niveau de sécurité que les adultes à bord d’aéronefs, a fait valoir Kathy Fox. Le temps est venu d’agir pour protéger nos enfants.»