Le budget de la Nouvelle-Écosse maintient le rythme des dépenses

HALIFAX – Le gouvernement libéral de la Nouvelle-Écosse a déposé jeudi un budget de 10 milliards $ qui prévoit un déficit de 97,6 millions $ pour 2015-2016, et qui maintient pour l’essentiel le niveau de dépenses actuel.

Les dépenses des ministères augmenteront de 0,7 pour cent, à 8,9 milliards $, surtout pour couvrir les augmentations de salaires des employés du secteur public.

Les dépenses en santé augmenteront de 0,8 pour cent, la plus faible croissance depuis 10 ans. Le gouvernement a par ailleurs annoncé une allocation spéciale de 2 millions $ pour procéder à 450 chirurgies orthopédiques supplémentaires.

D’autre part, 320 postes dans la fonction publique seront éliminés, surtout par attrition, dans le cadre d’une restructuration des ministères qui devrait faire économiser 119 millions $ à la province. Mais 163 employés à temps plein ou occasionnels seront mis à pied dans le cadre de cette mesure, qui prévoit aussi l’élimination du ministère du Développement économique et rural et du Tourisme.

Par ailleurs, les taxes sur le tabac augmenteront vendredi de deux cents par cigarette — soit 50 cents par paquet de 25.

Le budget maintient encore cette année le crédit d’impôt de 24 millions $ pour les productions cinématographiques, mais ce crédit sera réduit à 6 millions $ l’an prochain. Le gouvernement est conscient que la Nouvelle-Écosse sera ainsi moins attrayante pour les producteurs, mais la ministre des Finances, Diana Whalen, a indiqué que la province n’avait plus les moyens de soutenir cette mesure d’incitation fiscale.

La dette nette de la province atteindra 15,1 milliards $ pour cette année financière.

Les plus populaires