La famille de Nathan Cirillo est «éplorée»

Le soldat tué à Ottawa, mercredi, était un réserviste dont le détachement au Monument commémoratif de guerre était de courte durée, ont indiqué diverses sources.

Le caporal Nathan Cirillo, de Hamilton, a été tué par un tireur alors qu’il montait la garde au cénotaphe national.

Un proche du soldat a indiqué à La Presse Canadienne que «(sa) famille était éplorée» et que le moment de parler n’était pas encore venu.

Des représentants des Forces armées canadiennes tenaient compagnie à la famille.

La mère de Nathan Cirillo serait partie à Ottawa tandis que le père et les soeurs demeuraient à Hamilton.

Selon son profil Facebook, Nathan Cirillo aimait les animaux, les activités à l’extérieur et le conditionnement physique. Une photographie affichée le mois dernier le montrait en compagnie d’un chien. Sur d’autres, on pouvait le voir en uniforme avec une hache ou en train de sourire en maillot de bain, les pieds dans une rivière. Sur une autre encore, on pouvait voir un chaton dont la tête sort d’un sac à dos militaire.

Nathan Cirillo, âgé de 24 ans, laisse dans le deuil un fils de six ans, a indiqué un ami qui a demandé de ne pas être identifié. La mère de l’enfant et lui-même s’étaient séparés, a-t-il ajouté. Il a parlé de son ami comme d’un père qui aimait son fils et d’une personne naturellement joyeuse n’ayant jamais cherché noise à quiconque.

Un certain David Cirillo, qui s’identifie comme un cousin du soldat, a exprimé sa colère dans un commentaire: «Au tireur qui a abattu à bout pourtant sans raison mon cousin devant la colline du Parlement ce matin, tu n’auras que ce que tu mérites. Tu as détruit ma famille entière pour la vie. Si je peux te retrouver, je te tuerai».

Nathan Cirillo, qui a étudié à l’école secondaire Sherwood de Hamilton, était aussi un adepte des jeux en ligne.

Le maire de Hamilton, Bob Bratina, a dit qu’il s’agissait «d’une journée terrible» pour le Canada. «Un soldat comprend que sa vie peut être en danger mais qui peut vraiment y penser en montant la garde d’honneur au cénotaphe d’Ottawa», a-t-il déclaré à CP24.

M. Bratina a visité la famille éplorée. Il a dit que Nathan Cirillo s’était joint aux cadets à l’âge de 13 ans avant de devenir un réserviste.

Il était détaché au cénotaphe pour un jour ou deux, a-t-il ajouté. «C’est un soldat entraîné au combat qui a été tristement tué dans une odieuse embuscade, ce qui rend cette tragédie encore plus triste».

Au moins deux pages Facebook ont été créées en mémoire du soldat quelques heures après sa mort.

«Reposez en paix, caporal Nathan, écrivait un commentateur. Merci pour votre service au pays. Mes sincères condoléances à votre famille, mes pensées et mes prières vous accompagnent.»

La chef du NPD de l’Ontario, Andrea Horwath, une députée de la région d’Hamilton, a exprimé ses condoléances, mentionnant que Nathan Cirillo avait servi avec bravoure au sein des Argyll and Sutherland Highlanders, une unité en garnison dans la ville de l’acier.

Les plus populaires