Le champion olympique Ross Rebagliati fait la promotion de la marijuana

VANCOUVER – Ross Rebagliati dit qu’il attend depuis 17 ans le jour où la marijuana sera disponible pour le grand public, et il est convaincu que l’enjeu est tellement au goût du jour que la légalisation du pot se retrouvera au coeur des débats lors de la prochaine élection fédérale.

Le médaillé d’or olympique, qui a depuis lancé sa propre marque de marijuana à des fins médicales, croit que le mouvement pro-pot est en pleine croissance, même si certains obstacles doivent encore être franchis.

«Cette élection va faire la différence», a-t-il dit mardi, au lendemain de la plus grande célébration internationale du cannabis, le 4/20.

«Il s’agit d’une occasion pour les partis politiques d’ouvrir leurs yeux sur la nécessité du cannabis, non seulement pour des raisons médicales, mais aussi comme plateforme électorale.

«C’est le sujet de l’heure et il faut qu’ils en parlent.»

M. Rebagliati a passé la journée dévouée à la marijuana dans un kiosque au centre-ville de Toronto où il a fait la promotion de son entreprise, qui n’a toutefois pas encore reçu sa licence pour vendre la marijuana.

Il cherche présentement à éduquer les gens sur les bienfaits du cannabis, ceux auxquels les consommateurs croient depuis plusieurs années.

«Maintenant que nous avons des preuves scientifiques à l’appui, il est temps d’aller voir les Canadiens normaux, le peuple normal à travers le monde», a-t-il dit.

«De cette manière, ils seront à l’aise avec l’idée que le cannabis est une solution de rechange santé à plusieurs médicaments, ainsi qu’à d’autres drogues récréatives, l’alcool et le tabac.»

Il croit que la présence de gens de différents horizons — dont des familles et des hommes d’affaires — aux célébrations du 4/20 à Toronto et Vancouver démontre que de plus en plus de groupes de gens sont en faveur de la légalisation de la marijuana.

Son entreprise, Green and Hill Industries, qui se présente sous la marque «Ross’ Gold», a comme mission de dissiper les mythes et réduire les stigmates entourant la marijuana et il continuera à le faire à l’approche de l’élection d’octobre.

M. Rebagliati avait perdu sa médaille d’or obtenue en surf des neiges aux Jeux olympiques d’hiver de 1998, à Nagano, après qu’un test eut dépisté de la marijuana dans son organisme, mais la décision avait finalement été renversée.

Les plus populaires