Le chef du parti Wildrose demande aux Albertains de stopper les menaces

EDMONTON – Le chef du parti Wildrose demande à la population albertaine de cesser de faire des menaces violentes et haineuses à ses opposants politiques.

Brian Jean a fait cette déclaration à la suite de messages publiés sur les médias sociaux visant la première ministre albertaine Rachel Notley et des membres du gouvernement néo-démocrate à la suite de l’adoption de la loi sur la sécurité des travailleurs agricoles sur les fermes.

Le chef de l’opposition officielle a déclaré sur Facebook que ce type de commentaires transgresse toute notion de respect et de décence et qu’ils n’ont absolument pas leur place dans le débat public.

M. Jean a ajouté qu’il n’hésiterait pas à transférer aux autorités toutes les menaces de nature criminelle.

La Gendarmerie royale du Canada a dit n’avoir reçu aucune demande pour enquêter sur d’éventuelles menaces.

Le gouvernement s’est gardé de tout commentaire vendredi, mais jeudi Mme Notley avait déclaré que ces menaces étaient l’oeuvre d’un groupe de personnes très restreint qui avaient été trop loin dans leur démonstration d’opposition.

Laisser un commentaire