Le Cirque du Soleil pourrait être vendu à des Américains,selon le Globe and Mail

MONTRÉAL – Une firme d’investissement américaine serait sur le point de racheter le Cirque du Soleil — une entente qui inclurait la participation de la Caisse de dépôt et placement et le plus grand fonds d’investissement chinois, selon le Globe and Mail.

Certaines sources bien informées ont confié au quotidien que le fondateur de l’organisation et principal actionnaire Guy Laliberté aurait accepté les conditions préliminaires d’une offre d’achat du géant américain et son partenaire minoritaire, le groupe Fosun de Shanghai.

Selon ces mêmes personnes, M. Laliberté et ses conseillers ont été contraints à vendre leur organisation à un prix moins élevé que prévu étant donné les difficultés financières qu’elle traverse.

Le Globe and Mail avait rapporté en mars que M. Laliberté avait l’intention de garder 10 pour cent de ses parts dans l’entreprise. Le Montréalais et ami personnel du fondateur Mitch Garber aurait l’intention se présenter à la direction ou à la vice-direction du Cirque, selon le journal.

Le premier ministre du Québec Philippe Couillard avait interpellé directement Guy Laliberté pour qu’il s’assure de conserver à Montréal le siège social et les employés locaux du Cirque du Soleil.

Le quartier général du cirque dans la métropole emploie 1400 personnes.

«Souvenons-nous de l’histoire du début du Cirque du Soleil, c’est beaucoup les gouvernements, le gouvernement du Québec qui l’a soutenu, donc les contribuables», avait dit M. Couillard, en mars, faisant allusion à la subvention de 1,5 million $ consentie à la troupe de M. Laliberté par le gouvernement de René Lévesque.

Laisser un commentaire