Le gouvernement fédéral suggère aux Canadiens de quitter le Soudan du Sud

OTTAWA – Le gouvernement fédéral conseille aux Canadiens de quitter immédiatement le Soudan du Sud, où des actes de violence ont mené à la mort de centaines de personnes.

Le ministère des Affaires étrangères a émis un avis samedi soir dans lequel il suggère aux Canadiens se trouvant actuellement au Soudan du Sud de le quitter, et de ne pas y voyager.

L’avis propose aux Canadiens sur place de quitter immédiatement à l’aide de vols commerciaux, puisqu’il pourrait devenir plus difficile de partir si la situation s’envenime davantage.

Selon le ministère, l’aéroport de Djouba — la capitale du Soudan du Sud — est ouvert, et des billets pour des vols commerciaux sont disponibles.

Ottawa précise qu’environ 100 Canadiens sont inscrits auprès du gouvernement du Canada comme se trouvant actuellement au Soudan du Sud.

Les autorités du Soudan du Sud blâment les tensions ethniques pour les actes de violence qui ont commencé le week-end dernier, et les leaders mondiaux craignent que ces affrontements ne se transforment en guerre civile.

Vendredi, le ministère des Affaires étrangères a demandé l’arrêt immédiat des combats dans le Soudan du Sud et dit appuyer fermement les efforts déployés par la Mission des Nations unies et l’Union africaine pour aider les parties à résoudre le conflit actuel par le dialogue.

Les plus populaires