Le ministre de la Défense effectue une visite non annoncée à Erbil, en Irak

BAGDAD – Le ministre de la Défense, Harjit Sajjan, s’est rendu en Irak, quelques jours après que les Forces armées canadiennes eurent contribué à repousser une importante offensive du groupe armé État islamique (ÉI).

M. Sajjan a passé la journée de dimanche dans la ville d’Erbil. Le voyage du ministre n’avait pas été annoncé à l’avance par le gouvernement.

D’après une porte-parole de M. Sajjan, le but de sa visite était de rencontrer les responsables de la sécurité et de la défense de la région, et de visiter les membres de l’armée canadienne qui y sont déployés.

Le ministre a rencontré son homologue irakien à Bagdad et des leaders kurdes à Erbil.

Plus tôt, lors d’une escale au Caire, il avait rencontré son homologue égyptien.

Le bureau du nouveau ministre de la Défense a affirmé que son voyage était planifié avant l’offensive de l’ÉI de la semaine dernière.

Jeudi, les forces spéciales canadiennes déployées en Irak pour une mission d’entraînement sans combat ont aidé à repousser une offensive du groupe djihadiste État islamique.

Les CF-18 ont aussi bombardé une cible de l’ÉI près de Mossoul.

Le gouvernement Trudeau a annoncé son intention de rapatrier les avions de chasse canadiens en Irak au cours de l’année qui vient et d’améliorer la mission d’entraînement.

Harjit Sajjan devait aussi visiter le navire canadien HMCS Winnipeg durant ce voyage.