Le NPD assure qu’il aura «toutes les ressources nécessaires» pour la campagne

OTTAWA – Le Nouveau parti démocratique (NPD) assure qu’il disposera de «toutes les ressources nécessaires» pour mener une campagne «rigoureuse» en vue des élections prévues à l’automne, malgré le portrait peu reluisant de ses finances présenté dans Le Devoir, samedi.

En vertu des règles d’Élections Canada, chaque candidat peut dépenser jusqu’à 100 000 $ lors des élections fédérales. Or, selon le quotidien montréalais, seulement sept des 54 députés du NPD au Québec avaient dans leurs coffres plus de 30 000 $.

La moitié des associations de circonscription comptant des députés néo-démocrates avaient moins de 20 000 $, dont cinq ayant moins de 10 000 $ d’économies. Les données du Directeur général des élections (DGE) remontent au 31 décembre dernier.

La situation a cependant beaucoup changé depuis ce temps, a indiqué Marc-André Viau, directeur adjoint des médias pour le NPD, en entrevue avec La Presse Canadienne.

Depuis quelques mois, a-t-il expliqué, le NPD est passé à une vitesse «électorale». Il a affirmé que le financement «allait bon train» pour l’instant et que son parti n’était «pas inquiet» sur ce plan.

Selon lui, le NPD profite d’un «engouement» et de l’«élan» propulsé par l’élection d’un gouvernement néo-démocrate en Alberta, en mai dernier. Ces circonstances ont amené plusieurs bénévoles et donateurs à approcher le parti pour s’engager, a-t-il expliqué.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie