Le partenaire canin du regretté gendarme Dave Ross aura un nouveau maître

MONCTON, – Le chien policier le plus célèbre au pays échappera à la retraite anticipée.

Danny, dont le maître a été tué lors de la fusillade de la semaine dernière à Moncton, au Nouveau-Brunswick, fera éventuellement équipe avec un autre policier.

Selon la Gendarmerie royale du Canada (GRC), une fois que ce sera chose faite, l’animal passera du temps en sa compagnie afin de tisser des liens avec son nouveau coéquipier.

Par la suite, le chien regagnera son alma mater, le Centre de dressage des chiens de police de la GRC, situé à Innisfail, en Alberta, pour y parfaire sa formation pendant trois semaines.

La police fédérale a reçu de multiples demandes d’information de la part de la presse et du public concernant l’avenir de Danny, après la mort du gendarme Dave Ross.

M. Ross et ses collègues Fabrice Gevaudan et Douglas Larche ont été abattus à Moncton le 4 juin dernier.

Un cliché de La Presse Canadienne sur lequel on peut apercevoir le chien reniflant le chapeau de son défunt maître pendant les funérailles de mardi a largement circulé sur le réseau social Twitter.

Dave Ross et son chien formaient une équipe depuis moins d’un an. Selon son épouse, Rachel Ross, dont les propos sont cités dans un communiqué de la GRC, «il serait injuste» de mettre le chien au rancart puisqu’il aimait son boulot autant que son mari.