Le PLC a récolté moins d’argent que le PC et le NPD au 3e trimestre

OTTAWA – L’argent ne permet assurément pas d’acheter des votes, du moins si l’on se fie aux résultats des collectes de fonds des partis politiques fédéraux.

Le Parti libéral du Canada (PLC) a remporté l’élection du 19 octobre, mais a récolté bien moins d’argent que ses deux principaux rivaux pour financer sa campagne durant le troisième trimestre.

Les libéraux ont ajouté 7,3 millions $ à leurs coffres, ce qui en fait un trimestre record pour la formation de Justin Trudeau, mais qui place le PLC loin derrière les conservateurs qui ont réussi à amasser plus de 10 millions $ du 1er juillet au 30 septembre, un record dans l’histoire politique canadienne.

Le Nouveau Parti démocratique (NPD), qui avait le vent dans les voiles en début de la campagne, a convaincu les Canadiens de contribuer à hauteur de 9,1 millions $ à sa campagne.

Le troisième trimestre comprend les deux premiers mois de la campagne qui a duré 11 semaines. La victoire des libéraux était bien imprévisible en début de campagne, alors que le parti stagnait en troisième place dans les sondages.

Justin Trudeau a connu une nette ascension dans les intentions de vote à la fin du mois de septembre, juste au moment où se terminait le troisième trimestre.

Les libéraux ont également eu le moins de donneurs durant cette période: 50 479, comparativement à 63 177 personnes qui ont donné au Parti conservateur et 78 227 Canadiens qui ont versé des fonds aux néo-démocrates, un record.

Les résultats de la collecte de fonds des partis au troisième trimestre ont été soumis à Élections Canada vendredi.