Dennis Oland plaide non coupable à une accusation de meurtre prémédité

SAINT-JEAN, – Dennis Oland a plaidé non coupable, mardi, à une accusation de meurtre non prémédité en lien avec la mort de son père, Richard, un homme d’affaires important de la région des Maritimes.

L’homme de 46 ans a livré son plaidoyer alors que le processus de sélection du jury se déroulait dans un aréna de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick. Une longue file d’attente était visible près du bâtiment, où les mesures de sécurité ont été resserrées.

Pas moins de 5000 convocations avaient été envoyées à des citoyens des comtés de Saint-Jean et Kings pour se présenter pour le choix d’un jury, mais après un premier élagage, il reste environ 1000 jurés potentiels.

Douze jurés et des suppléants seront sélectionnés pour le procès qui s’ouvrira la semaine prochaine et qui devrait durer 65 jours.

Richard Oland avait 69 ans quand il a été retrouvé mort dans son bureau de la rue Canterbury, à Saint-Jean, le 7 juillet 2011.

La famille Oland dirige la brasserie Moosehead — la plus vieille brasserie indépendante au Canada — mais Richard Oland lui-même n’était plus avec l’entreprise depuis 1981. Il s’était alors réorienté vers l’industrie du transport routier, mais il est resté très actif dans sa communauté.

Sachant qu’il y aurait tant de candidats pour le jury, plusieurs détails du procès ont été réglés à l’avance, selon le shérif régional George Horam.

«C’est l’un des plus gros (procès) que nous ayons eu ici, à Saint-Jean et nous avons plusieurs employés qui ont fait des heures supplémentaires; nous avons déployé beaucoup d’efforts en vue d’aujourd’hui», a-t-il affirmé.

Les jurés potentiels seront placés en petits groupes et on leur assignera un moment pour qu’ils se présentent plus tard cette semaine au tribunal.

«Parmi ces groupes de jurés potentiels qui ont été convoqués ici aujourd’hui, nous pourrons obtenir notre jury dans les prochains jours», a expliqué M. Horam.

Laisser un commentaire