Le slogan de la ville de Tisdale, en Saskatchewan suscite la controverse

TISDALE, Sask. – Un petit patelin du nord de la Saskatchewan demande à ses résidants s’il ne serait pas temps de changer de slogan pour qualifier leur ville.

Tisdale est surnommée depuis une soixantaine d’années «The Land of Rape and Honey» — littéralement: «la contrée du viol et du miel», un peu moins charmant que «la Vieille-Capitale» ou «la ville des vents».

C’est que le slogan fait référence au colza — «rapeseed», ou simplement «rape», en anglais —, la céréale oléagineuse qui a précédé le canola dans ces vastes prairies de l’Ouest. Sauf que le mot «rape», pris hors contexte (viol), porte bien sûr à confusion pour des oreilles non rurales ou contemporaines.

Un sondage mené sur le site web de la Ville demande aux résidants s’ils souhaitent conserver leur slogan ou en trouver un nouveau.

La Ville rappelle que de toute façon, le colza n’est cultivé de nos jours que sur moins de un pour cent des terres agricoles de la région, et que la production de miel a aussi beaucoup diminué au fil des ans.

L’éditeur du journal local se souvient que Tisdale avait mené un sondage semblable en 1992, mais que le résultat avait été tellement partagé que le slogan avait finalement été conservé.