Le sous-marin Windsor est de retour à Halifax après sa plus longue mission

HALIFAX – Le NCSM Windsor est arrivé au port de Halifax jeudi après avoir passé 105 jours dans l’Atlantique Nord, le plus long déploiement pour un sous-marin d’attaque de la classe Victoria de la Marine royale canadienne.

Des proches des membres de l’équipage agitaient des petits drapeaux canadiens et brandissaient des pancartes pendant que le sous-marin entrait dans le port, escorté par le NCSM Charlottetown.

Le contre-amiral John Newton a accueilli le vaisseau et ses 60 membres d’équipage.

Le Windsor, tout comme l’Athabaskan, le Halifax, le Montreal, le Goose Bay et le Summerside, ont quitté le pays cet automne pour participer à des exercices de combat auxquels prenaient également part les forces navales de la France, du Royaume-Uni, du Portugal et des États-Unis.

Dans le cadre de cet entraînement, le sous-marin a patrouillé les eaux de l’Atlantique Nord, partant du nord de l’Écosse pour se rendre dans les eaux espagnoles.

Le Windsor n’a pas eu beaucoup d’occasions de participer à des exercices ou des missions depuis que le gouvernement fédéral a acheté le sous-marin de la Marine royale britannique en 1998.

Le submersible a connu de nombreux problèmes mécaniques et a dû subir de longues et coûteuses réparations de 2007 à 2012.