Le tabagisme est associé aux maux de dos chroniques

MONTRÉAL – Les fumeurs sont trois fois plus susceptibles que les autres de souffrir de maux de dos chroniques, affirme une étude publiée récemment par des chercheurs de l’université Northwestern.

L’abandon du tabagisme pourrait ensuite réduire le risque de souffrir du problème.

L’auteur de l’étude, le professeur Bogdan Petre, a expliqué que le tabagisme affecte le cerveau, et notamment la manière dont le cerveau réagit aux maux de dos. Cela semble rendre les fumeurs moins résistants face à un épisode de douleur.

Il s’agirait de la première étude à tracer un lien direct entre le tabagisme, la douleur chronique et la portion du cerveau associée à la dépendance et aux récompenses.

Les conclusions de cette étude ont été publiées en ligne par le journal médical Human Brain Mapping.

Les commentaires sont fermés.

Je croyais que s’était prace que les fumeurs devaient se pencher pour ramasser leurs mégots…