Le taux de policiers par habitant et le nombre de policiers est en légère baisse

MONTRÉAL – Le nombre de policiers et le taux de policiers par habitant étaient en légère baisse au Canada en 2014, suivant ainsi une tendance amorcée en 2011.

Les données rendues publiques par Statistique Canada, lundi, font état de tout près de 68 900 policiers en 2014, soit une perte d’un peu plus de 350 par rapport à l’année précédente.

Le taux de policiers, qui indique le nombre de policiers par 100 000 habitants, se situait à 194 à l’échelle nationale, ce qui représentait aussi une légère baisse, de 1,6 pour cent.

Au Québec, ce taux est demeuré stable en 2014 et tout près de la moyenne nationale, à 197. Au Nouveau-Brunswick, il a diminué de 3,7 pour cent pour se situer à 171 policiers par 100 000 habitants. C’est le Manitoba, au niveau provincial et la ville de Winnipeg du côté municipal, qui présentent les taux de policiers les plus élevés.

Parmi les grandes villes canadiennes, Montréal présente le troisième taux le plus élevé, soit 186 policiers par 100 000 habitants, alors que Québec se retrouve au 29e rang, avec un taux de 130. Moncton avec 109 policiers par 100 000 habitants, vient au 32e et avant-dernier rang.

Les données démontrent par ailleurs que le nombre de femmes exerçant ce métier est en hausse constante et c’est au Québec que l’on retrouve la plus grande proportion de policières, soit 24,7 pour cent.

Laisser un commentaire