L’employé d’Hydro One qui avait débité des obscénités à la télé est réintégré

TORONTO – L’employé d’Hydro One congédié en mai dernier pour avoir débité des obscénités au micro d’une journaliste sportive à Toronto a finalement été réintégré dans ses fonctions.

L’ingénieur Shawn Simoes avait perdu son emploi de directeur adjoint de réseau à la société de la Couronne ontarienne responsable du transport et de la distribution d’électricité.

Lors d’un match de soccer du Toronto FC, ses amis et lui avaient profité de la présence de la journaliste de CityNews Shauna Hunt pour lancer des vulgarités à son micro.

La journaliste, qui n’en était pas à son premier incident du genre depuis un an, ne s’est nullement laissée démonter par la situation. Elle a cette fois interpellé directement les «intervenants», leur faisant remarquer à quel point il était dégradant pour les femmes d’entendre ce genre de paroles. M. Simoes avait alors minimisé la portée des propos.

Les images avaient fait le tour des médias sociaux et M. Simoes avait pu être identifié par des internautes. La société de la Couronne avait alors congédié son employé, pour violation du code de conduite de l’entreprise.

Hydro One a indiqué lundi que toute l’affaire avait été réglée lors d’un processus d’arbitrage, au cours duquel la société de la Couronne «a clairement exprimé son point de vue».

Mme Hunt avait expliqué à l’époque qu’elle subissait ce genre de harcèlement inopiné en ondes depuis environ un an. Ces grossières interventions en direct aux micros de journalistes étaient devenus courantes dans les médias nord-américains, certains mauvais plaisants en tirant une célébrité d’un jour.