L’entérovirus D68 fait une première victime connue au Canada

VANCOUVER – Un jeune homme de la région de Vancouver est mort d’une infection à l’entérovirus D68. Il s’agit du premier mort connu lié à ce virus au Canada.

Le jeune homme âgé d’une vingtaine d’années avait un historique d’asthme grave, a affirmé la docteure Danuta Skowronski du Centre de contrôle des maladies de la Colombie-Britannique, et on ne sait pas de quelle façon le virus a contribué à sa mort.

Le nombre de cas confirmés de l’entérovirus a doublé en une semaine, le portant à 36, dont les deux tiers sont des hommes et des garçons.

Puisqu’il n’y a pas de traitement ou de vaccin spécifique contre l’infection, Mme Skowronski a précisé que la prévention passait notamment par le lavage fréquent des mains. Elle recommande aussi de tousser et d’éternuer dans le coude.

La plupart des gens infectés souffrent de symptômes semblables à ceux du rhume, mais ceux qui ont des conditions cardiaques ou pulmonaires ou un historique d’asthme doivent faire preuve de prudence.

Le centre pour le contrôle et la prévention des maladies, aux États-Unis, rapporte que sept personnes sont mortes de l’entérovirus D68, cette année, aux États-Unis.

Les plus populaires