L’épidémie d’Ebola a fait 59 morts en Guinée

CONAKRY, Guinée – Des travailleurs de la santé vêtus de combinaisons protectrices ont mis sur pied des centres d’isolement dans un coin reculé de l’Afrique de l’Ouest, où le terrifiant virus d’Ebola a maintenant fait 59 morts.

L’organisation humanitaire Médecins Sans Frontières dit tenter de circonscrire l’épidémie en ouvrant deux centres de ce genre dans le sud de la Guinée.

Le groupe a aussi annoncé l’envoi d’équipes mobiles dans la campagne avoisinante, mardi, pour tenter de repérer de nouvelles victimes.

Il s’agit de la première épidémie d’Ebola en Guinée en 20 ans, et les pays voisins sont en état d’alerte.

Au Liberia, les responsables font enquête sur cinq morts suspectes et possiblement liées à l’épidémie guinéenne. Le virus d’Ebola provoque des hémorragies abondantes qui entraînent fréquemment la mort du patient.

Par ailleurs, les autorités canadiennes ont fait savoir mardi qu’un touriste qui a visité l’ouest de l’Afrique n’est pas rentré au pays porteur du virus d’Ebola. Une porte-parole du ministère fédéral de la Santé a indiqué que l’homme demeure en isolement dans un hôpital de la Saskatchewan, en raison de symptômes associés à une fièvre hémorragique.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie