Les 34 000 enseignants de la FAE seront en grève légale le 30 septembre

MONTRÉAL – Les 34 000 enseignants membres de la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) tiendront deux jours de grève dans les prochaines semaines, afin de protester contre les offres gouvernementales, qu’ils estiment être un recul de leurs conditions de travail et une atteinte à la qualité de l’enseignement offert aux élèves.

La première journée de grève aura lieu le mercredi 30 septembre prochain et le syndicat prévoit une grande manifestation à Montréal à ce moment.

Le deuxième débrayage aura lieu de manière tournante sur trois jours à des dates qui restent à déterminer, mais qui se situeront entre le 14 et le 30 octobre.

Dans les deux cas, il s’agit de grèves légales

La Fédération avait voté en faveur de trois jours de grève au printemps dernier. Le moment de la troisième journée reste à déterminer et sera fonction de l’avancement des travaux aux tables de négociation.

Le syndicat souligne qu’il avait fallu 54 rencontres lors des dernières négociations pour en arriver à une entente et qu’ils en sont à plus de 70 rencontres à ce jour sans qu’aucune entente n’ait été conclue sur quelque sujet que ce soit.

Il reproche à Québec et aux directions d’établissement de vouloir augmenter le nombre d’élèves par groupe, alourdir la tâche du personnel enseignant et diminuer de manière importante les services aux élèves.